L'Attestation de foi

Moyenne : (1 vote)
Bookmark and Share

Pilier d'une importance capitale. Il est l'essence même de la religion. Il est une attestation, un témoignage qui consiste à dire en toute connaissance de cause et non sous la contrainte :

« Ach-hadou an lâ ilâha illâ Allâh wa ach-hadou anna Mohamadane Rassouloullah »

« J'atteste qu'il n'y a pas de Dieu sauf Allah et j'atteste que Mohamed est son Messager »



Signification de lâ ilâha illâ Allâh

Il faut comprendre la portée de ce témoignage qui permet à l'Homme de devenir Musulman. C'est de par cette formule que l'Homme atteste qu'Allah est Unique, sans associés et que tout ce qui est vient de la volonté d'Allah. Il faut comprendre également à travers cette formule « L'unicité d'Allah » qui fait que nous portons une adoration exclusive vers Allah, c'est le culte pur « Ikhlas » et la reconnaissance du Tawhid « unicité ».

Cette grande parole « lâ ilâha illâ Allâh » veut dire que tout ce qui est autre qu’Allah n’est pas un dieu, toute divinité autre que Lui est le pire mensonge, et affirmer qu’il y a d’autres divinités que Lui est la plus grande injustice et l’égarement le plus manifeste.

Allâh dit :

« Nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager sans lui inspirer qu'il n’y a d’autre dieu que Moi, adorez-Moi donc ! »[ Sourate 21 - Verset 25 ]

« Nous avons effectivement suscité dans chaque nation un Messager (pour leur dire) : « Adorez Allah et évitez l’aberration de toutes les forces trompeuses » [ Sourate 16 - Verset 36 ]

Dans le recueil de hadith authentique de Boukhari et Mouslim, le Prophète a dit : « Quiconque dit 100 fois par jour : « il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah, l’unique sans associé, à lui la Royauté et la Louange, et il est capable de toute chose* , aura la récompense de l’affranchissement de 10 esclaves, on lui écrira 100 bonnes actions, et on lui effacera 100 péchés ; et personne n’aura une meilleure récompense sauf une personne qui aura accompli plus de bonnes actions que lui ». [ Lâ ilâha illâ Allâh - Wahdahou La Sharika Lah - Lahou-l-Moulkou Wa Lahou-l-Hamdou - wa Houwa 'ala Kouli Chay-ine Qadir ]

Signification de Mohamadane Rassouloullah

L'attestation ne s'arrête pas ici, il faut que l'Homme qui prononce cette formule reconnaisse en toute connaissance et sans contrainte que Mohamed Ibn Abdallah (saw) est bien le Messager d'Allah et que Mohamed (saw) est le Sceau des Prophètes ainsi que le porteur du dernier message divin : Le Coran. Allâh a dit :

« [Dis : Ô hommes ! Je suis, pour vous tous, le Messager d’Allâh, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allâh, en Son Messager, le Prophète illettré qui croit en Allâh et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés » (Sourate Al-A’râf verset 158).

Bien saisir, ce fondement principal est une bonne compréhension de l'Islam car tous les actes qui en découlent (prière, zakat, siam, hadj...) sont liés à ce pilier.

Aussi, il est impératif qu'en tant que Musulman de chercher à connaître la profondeur de cette attestation et de ne point la prononcer par habitude, car faire abstraction de cette formule revient à faire abstraction de sa croyance, délaisser le sens de cette formule revient à délaisser sa croyance, ignorer le sens propre de la « Chahada » revient à ignorer le sens même de notre croyance…


Voici, donc, le sens du témoignage « nulle divinité sauf Allâh, et Muhammad est le Messager d’Allâh ».
L’explication de notre parole concernant le témoignage : « la reconnaissance par la parole et la croyance par le coeur » est qu’il faut, absolument, la réunion de ces deux conditions, car quelques personnes reconnaissent par la parole sans croire par leurs coeurs pour autant, tels que les hypocrites.


Aussi, mes frères et sœurs en Islam, étudier d'abord la « Chahada » avant de vous lancer dans des débats de jurisprudence concernant la prière, étudiez ce pilier fondamental car c'est de lui que découle toutes choses. "Ne mettez pas la charrue avant les boeufs", lorsque vous vous rendez dans un endroit dont vous ne connaissez pas le trajet, est-ce que vous y allez sans au préalable avoir consulté une carte routière ?

Il en est de même pour la « Chahada », c'est votre destination, et si vous ne voulez pas vous perdre dans les méandres de la Science, commencez à prendre des livres traitant du sujet.

Le Tawhid (Unicité)

L'unicité ou Tawhid est l'essence même de la religion, il est indispensable d'en connaître son sens pour une approche réelle de l'Islam, le tawhid se décompose en trois branches importantes et indissociables :

le tawhid de la confirmation : qui nous apprend que seul Allah est le Créateur de toutes choses et que nul ne peut être associé dans sa Création. Allah le Très haut dit dans le Coran au sujet des polythéistes "Et si tu leur demandes qui a crée les Cieux et la Terre, ils diront : "Allah".

Le tawhid du culte et de l'adoration exclusive : cette branche du tawhid est propre à l'Islam car elle exclue toute adoration dans la pratique ou autres, pour un autre que Allah. En revenant à la branche précédente, les polythéistes étaient convaincus que Allah était le Créateur, mais cela ne les empêchaient pas de vouer leur culte à des divinités telles que Lat, Ozza, Houbal...Or le tawhid du culte, nous apprend qu'il est indispensable de vouer son adoration à Allah seul.

Le tawhid lié aux Beaux Noms d'Allah et à Ses Attributs : ce tawhid nous informe que seul Allah possède les attributs exclusifs et que c'est vers Lui que reviennent les plus beaux Noms. La tradition nous rapporte qu'Allah possède 99 noms mais d'autres noms viennent s'ajouter à la liste. Le Prophète (saw) disait "O Seigneur !, je t'invoque par les noms que tu nous as transmis et par ceux qui sont inconnus". Ce hadith nous montre qu'Allah possède bien plus de 99 noms.

Les conditions de La Ilaha Il Allah

Ces trois branches du Tawhid sont indissociables et forment à elles trois, le Tawhid. Mais, pour bien comprendre ce tout, il faut savoir que l'attestation de l'Unicité d'Allah impose sept conditions elles aussi indissociables :

1- Comprendre son sens : Connaître la signification réelle de l'attestation ; comprendre ce qu'elle implique comme négation de tout associationnisme, comme affirmation de l'unicité d'Allah et ce qui en découle comme actions. Toute personne, si elle conçoit qu'Allah est Celui qui doit être adoré exclusivement et que toute adoration vouée à autre que Lui est vaine. S'il se conforme à ce que cela implique comme actions, on peut alors dire que cette personne a pleinement saisi sa signification.

Allah dit : « Sache qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah » [ Sourate 47 - Verset 19]

Et le Prophète a dit : « Quiconque meurt en sachant qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah entrera au Paradis »

2- La certitude qui dissipe le doute : Prononcer l'attestation d'unicité avec certitude et conviction ; le coeur reposé. Sans laisser s'infiltrer le moindre doute que les démons pourraient insuffler, qu'ils soient du nombre des djinns ou des humains.

La prononcer en étant convaincu de sa signification ; que seul Allah a droit à l'adoration et étant donc convaincu que tout culte voué à autre que Lui est vain et interdit !

Allah a dit à cet égard : « les vrais croyants sont ceux qui croient à Allah et à son prophète, ne connaissent pas le doute... » [ Sourate 49 - Verset 15 ]

Le Prophète a dit : « L'attestation qu'il n'y a de Dieu qu'Allah et que je suis le Messager d'Allah quiconque se rencontrera avec Allah en la prononçant sans aucun doute, ne sera plus privé du paradis »

3- Accepter avec conviction cette attestation par le coeur et la langue : C'est l'acceptation par le coeur et par la langue de tout ce qu'implique l'attestation d'unicité. Et donc tout ce qui est dit dans les textes révélés ; que ce soit un fait ou une chose concevables par la raison ou non, qu'il s'agisse du monde visible ou de l'invisible [paradis, enfer, anges, démons, djinns... , sans rien réfuter tant que l'information est authentique ; sans chercher à y donner des explications sans fondement ou chercher à dévier son sens.

Allah a montré le cas des impies en disant : « Quand ils entendaient dire : « Il n'y a d'autre Dieu qu'Allah, ils souriaient de dédain et protestaient : « Allons-nous nier nos dieux pour un poète en délire ? » [ Sourate 37 - Versets 35 - 36 ]

Allah dit egalement: « Le Messager a cru en ce qui a été envoyé vers lui de son Seigneur, et aussi les croyants ; tous ont cru en Allah, en Ses anges, en Ses livres et en Ses Messagers ; (en disant) : « Nous ne faisons aucune distinction entre Ses Messagers ». Et ils ont dit : « Nous avons entendu et obéi ; nous implorons Ton pardon et c'est vers Toi qu'est le retour » (Sourate Al-Baqarah, verset 285.)

Le contraire de l'acceptation est le refus ; il y a des gens qui connaissent la véritable signification de l'attestation et ses implications, cependant, ils la rejettent par orgueil ou par désobéissance. C'est le cas notamment des savants juifs et chrétiens.

Allah dit d'eux : « Ceux à qui nous avons donné le Livre, le connaissent comme ils connaissent leurs enfants. Or une partie d'entre eux cache la vérité, alors qu'ils savent ». (Sourate Al-Baqarah, verset 146)

Il en va de même pour les polythéistes qui se sont enorgueillis plutôt que d'accepter l'attestation et ce qu'elle implique.

Allah dit à leur sujet : « Quand on leur disait : « Lâ Ilâha Illallah (pas de divinité digne d'adoration à part Allah) », ils se gonflaient d'orgueil ». (Sourate As-Safat, verset 35)

Entre également dans cette catégorie les musulmans qui acceptent une partie des lois de la législation islamique et en rejettent d'autres.

Allah dit à ce propos :

« Ô vous qui avez cru entrez dans l'islam pleinement ». (Sourate Al-Baqarah, verset 208)

Le musulman se doit d'accepter toutes les lois de l'islam (sans rien y enlever et rien y ajouter) ; il doit être convaincu que tout son bien, et celui de la communauté, se trouve dans l'acceptation et l'application de ces lois.

4- La soumission qui éloigne l'abandon : Se soumettre entièrement et obéir à Allah comme Il a ordonnée aux gens : « Tournez-vous vers votre Seigneur, soumettez-vous à Lui » [ Sourate 39 - Verset 54 ]

C'est la soumission, la résignation à tout ce que l'attestation implique comme actions. Cela englobe la soumission à toutes les lois décrétées par Allah . La soumission se concrétise par le fait de se conformer dans tous les domaines à ce qu'Allah et Son Prophète ont légiféré ; en ne délaissant aucun aspect.

Cette soumission implique aussi la soumission au Prophète . Toute notre vie doit être réglée à la lumière du Coran et de la Sounnah. Il faut donc s'en remettre à Allah et Son Prophète , être satisfait de la sentence et avoir le coeur lavé de tout rejet et pur de toute opposition. Comprendre que c'est dans cette sentence que se trouve la juste guidée. Il faut donc aussi se conformer à ce que l'attestation exige. La preuve en est que Abou Tâlib, l'oncle du Prophète , était convaincu de la véracité du message de son neveu, mais comme il ne s'est pas soumis aux exigences de cette conviction et a plutôt choisi de rester sur la religion de ses ancêtres polythéistes, il fait partie des gens de l'enfer.

5- La sincéritéLa sincérité qui ne laisse aucune place au mensonge : Être vraiment sincère en prononçant cette attestation sans mentir ni en douter. Allah a dit :

« Alif, lam, mim. Les hommes croient-ils qu'en se disant croyants, Allah leur évitera toute épreuve ? Nous avons éprouvé ceux qui les ont précédés. Allah distingue ainsi les sincères des menteurs » [Sourate 29 - Versets 1 à 3 ]

D'après Abou Horayra, Le Messager d'Allah a dit : « L'homme qui sera le plus favorisé de mon intercession est celui qui aura témoigné avec toute sincérité et de bon cœur qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah »

Cette sincérité doit être manifestée par les actes qui rejettent toute forme du polythéisme, Allah a dit :

« Et pourtant que leur a-t-on prescrit si ce n'est de vouer à Allah un culte exclusif et sincère. » [Sourate 98 - Verset 5 ]

6- Aimer l'attestation : Aimer cette attestation et ce qu'elle comporte ainsi que tous ceux qui l'observent et la mettant en application ne tenant compte d'aucune autre parole qui la contredit.

Allah le Très Haut a dit :

« Il n'y a des hommes pour qui Allah a des égaux qu'ils aiment autant que Lui. Mais pour ceux qui ont la foi, l'amour d'Allah prime tout... »[ Sourate 2 - Verset 165 ]

C'est l'amour d'Allah et de Son Prophète et cet amour doit prédominer sur tout autre amour. La personne aime ce qu'Allah et Son Prophète aiment comme lieux (la Mecque), période (Ramadan), personnes (les Prophètes, les savants), actions (prières, aumônes), paroles (rappels, Coran) et déteste ce qu'Allah et Son Messager détestent.

De sa part, le Prophète a dit :

« Quiconque possède ces trois choses goûtera la douceur de la foi : aimer Allah et Son envoyé plus qu'aucun autre, de n'aimer qu'une vue d'Allah et de répugner de retourner à l'idolâtrie comme de répugner d'être précipité dans le Feu. »

7- Mécroire en tout ce qu'on adore en dehors d'Allah : Croire fermement en Allah comme Seigneur et adoré de bon droit.

Allah le Très Haut a dit :

« Celui qui rejette l'erreur et qui croit en Allah est semblable à celui qui est accroché à une anse solide, indétachable » [ Sourate 2 - Verset 256 ]

Le Prophète a dit :

« Quiconque aura attesté qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah et mécru en tout ce qu'on adore en dehors de Lui, aura préservé ses biens et sa vie. »

Cette parole ( la ilaha il Allah ) est la première obligation qui incombe aux humains, car elle est la base de l'Islam et c'est pour cela que nous avons été créé (l'adoration).

La science nous apporte les connaissances que nous recherchons et cette science nous apporte la certitude c'est à dire la conviction qu'Allah est notre maître, le Créateur qui mérite d'être adoré seul sans associé. Une fois que l'on atteint ce stade, nos doutes sont dissipés et nous acceptons les règles et les lois de notre Seigneur pour que nous soyons soumis, la soumission n'est effective qu'à cet instant, mais la constance est d'y être fidèle afin de ne pas retomber dans l'ignorance et seul la sincérité de nos actes d'adorations (actes ou paroles) nous maintiennent sur le droit chemin.

A partir de ces différents stades, on devient donc modeste, humble, obéissant aux ordres d'Allah ; cette sagesse de comportement nous amène l'amour dans notre coeur de notre religion et tout ce que l'on fait, se fait par amour et non par contrainte ou souci ou autres.

Aussi mes frères et soeurs en Islam, il ne suffit pas de prononcer la « Chahada » (témoignage) mais encore faut il savoir la portée de ce que l'on prononce. Allah a dit dans le Coran que l'association est une injustice énorme. Ayez peur du Chirk (association), car son jugement est sans appel et son châtiment est l'enfer éternel pour celui qui ne s'est point repenti. Que Allah nous préserve de l'associer.

Indices pour éviter le polythéisme (Chirk Billahi)

  • Craignez le polythéisme car c'est le seul péché qui non pardonné jette son auteur dans l'enfer et pour l'éternité.
  • L'hypocrisie est une forme de polythéisme et de petit polythéisme. Le Prophète (saw) a mis en garde sa communauté contre ce genre de chirk.
  • Le petit polythéisme est commis lorsqu'un homme dit par exemple "ce qu'Allah et toi désirent" ou "s'il n'y avait pas eu Allah et toi...".
  • Il est d'obligation à tout musulman de s'écarter du taghout. Par définition, le taghout est tout ce qui est adoré en dehors d'Allah (passions, idoles de cinéma, de musique...).
  • L'éloignement du musulman des polythéistes ne le rend pas clairvoyant même s'il ne commet pas de polythéisme.
  • Prononcer la chahada sans connaissance n'est pas suffisant pour prouver la sincérité de l'Unicité. Les biens et l'argent de ces gens n'est pas préservé et ils peuvent être combattus. Pour exemple, nous citerons Abou Bakr As Siddiq (qu'Allah l'agrée) lorsqu'il combattit un clan qui avait donné témoignage mais qui cependant refusait de verser Zakat.
  • L'ignorance ne constitue pas une excuse.
  • Il est interdit de porter le fil, l'amulette et choses similaires si l'on croit tirer bénédiction ou protection de ces derniers (oeil, main de fatima...). Certains savants déconseillent même de porter les amulettes contenant des versets coraniques et cela pour deux raisons : la première est que cela peut donner une mode et la seconde est le risque de se trouver dans des endroits malsains (WC, autres...). Je ne serais pas là pour vous dire qui a raison ou qui a tort, mais ces savants ont déconseillé et non interdits.
  • Il faut glorifier le Seigneur lorsque l'on entend une parole qui fait du tort à l'essence même de la religion. Le Prophète (saw) agissait ainsi et disait "Gloire à Allah".
  • Il faut se méfier de son état avant sa conversion à l'Islam, car celui qui vient d'abandonner une erreur risque de garder dans son coeur les restes de cette erreur qui peut l'amener à commettre des péchés.
  • Prendre garde lorsque l'on parle de ne pas commettre d'erreur grave, car cela peut amener à de mauvaises paroles telles que les insultes si bien que votre religion peut être insultée et cela par votre faute.
  • Il faut se méfier d'imiter les fêtes ou jours de fêtes (noël, carnaval..), car Allah a donné aux Musulmans les lieux et les dates de fêtes donc il ne faut pas dévier des enseignements divins.
  • Quiconque associe dans une parole ou autre doit tout de suite faire suivre son action par la Chahada.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>