Abdelbasset Abdessamad
Abdelbasset Abdessamad
Pays:
Egypte
Site web:
http://www.abdalbasit.com
Date de publication: Lundi, Mars 25, 2013 - 20:17
Vues: 6,675 fois
Moyenne : (5 votes)
Bookmark and Share

Biographie

Abdelbasset Abdessamad, grand réciteur et Cheikh de la religion musulmane, est né durant l’année 1927 dans la localité de Maraza, près de la ville d’Armanate de la commune de Kana, et plus généralement dans le sud du grand Égypte . Durant son enfance, il fut confronté à une atmosphère religieuse, où tout le monde parle du saint coran et tout ce qui concerne le bon Dieu Allah. Ainsi, une passion profane pour ce domaine magnifique qui est l’islam, naquit petit à petit dans le cœur du petit Abdelbasset Abdelssamad. De plus tous les éléments de son entourage l’encourageaient à poursuivre ce chemin sacré vers l’absolutisme de la pudeur et de la candeur.

Le grand-père d’Abdelbasset Abdessamad est également l’illustre des plus grands réciteurs de coran, ainsi que son père Mouhamed Abd El Samad qui fut même la référence parmi eux. Et cela, sans oublier ses deux frères nommés Mahmoud et Abd El Hamid, qui l’aidèrent à en faire autant que ses ancêtres. Ainsi, toute la famille est prise pour exemple de la bravoure à faire face aux difficultés de la vie, et aux déficiences qu’offre la vie en Egypte.

Cependant, depuis son plus jeune âge, Abdelbasset Abdessamad appris le Saint Coran, sans nulle difficultés avec l’aide du Cheikh de l’école Mohammed El Amir. Suite à cela, il décida d’étudier avec intérêt et volonté les lecteurs du céleste Cheikh Mohammed Salim Hamadah. Sans oublier, et sans aucun doute, qu’à l’âge de 10 ans seulement, il fut capable de réciter toutes les soixante Sourates du Saint Coran.

Ses proches n’en étaient qu’éblouis et étonnés, mais cet étonnement ne s’arrêta guère lorsqu’il devint un grand et fameux réciteur dans le sud de l’Égypte ( Assai'd). Vint ensuite, un événement qui bouscula radicalement sa vie personnelle et qui fut l’avènement des festivités qui prenait place dans la même période que celle de sa naissance et qui coïncidait avec sa visite importune du Mausolée du Sayida Zineb. Ces fêtes-ci étaient organisées par les célèbres Cheikh qui jouissent d’une grande renommée internationale et parmi eux, on cite bdelfattah Che3cha3i, Moustafa Isma'il , Abdeladim Zaher, Abu L3inin Sh3esha3 et d'autres encore de même envergure et importance.

Durant cette rencontre qui fut une vraie occasion de prouver ses talents vocaux, on lui demanda de réciter quelques versets du Saint Coran pendant une durée de temps minime. Ainsi, Abdelbasset Abdessamad leur attira l’attention sur ses exploits en récitant Sourate Al Ahzab, et cela se termina par une complète prestation de ce dernier qui dura une heure et demie. Sa légende en prend pleine envergure et importance, et fut au début de magnifique carrière qui venait juste de commencer, avec un supplément d’âme à son image et ses talents.

En l’année 1951, Cheikh Abdelbasset Abdessamad, par sa récitation de la Sourate Fatir, entra à la radio en Égypte, dans son pays d’origine. Le succès ne s’arrête plus, on se l’arrachait de toutes part, ainsi une année plus tard, il fut réciteur de la mosquée Imam Shafe'i, plus il regagna la mosquée Imam EL Hussein en l’année 1985 pour succèder au légendaire Cheikh Mahmoud Ali El Banna, qui décéda dans de malencontreuses circonstances.

Le grand Cheikh et réciteur Abdelbasset Abdessamad devint ainsi l’une des figures emblématiques de la religion musulmane, et fut ainsi le tout premier président du syndicat des réciteurs égyptiens en l’année 1984. Par son sens d’excellence et de perfection et son âme propre, il reçu plusieurs prix comme l'ordre de Mérite, pendant son voyage en Syrie en l’année 1956, l'ordre de la médaille d'Or de la Malaisie, l'Odre Alarz du Liban, des prix du Sénégal mais également du Maroc. Mais non seulement, qu’il était une légende de son vivant mais aussi après son décès en l’année 1988, où on lui attribua un prix d’excellence par le président Egyptien Husni Mubarak durant la nuit sacrée pendant le ramadan.