Mutawalli ashsharaawi
Mutawalli Ash-Sha'raawi
Pays:
Egypte
Site web:
Pas de site web
Date de publication: Dimanche, Mai 26, 2013 - 14:45
Vues: 3,219 fois
Moyenne : (2 votes)
Association Mimid

Biographie

Muhammad Mutawalli Ash-Sha'raawi ( arabe : محمد متولي الشعراوي ) (Avril 5, 1911 à 17 Juin, 1998) était un érudit islamique et ancien ministre égyptien des dotations . Il a été appelé un des plus populaire et réussie prédicateurs islamiques de l'Egypte, et "l'un des symboles les plus importants de la culture populaire égyptienne" dans les années 1970, 80 et 90.

Naissance et la petite enfance

Muhammad Mutawalli Ash-Sha'raawi est né le 5 Avril 1911, dans le village de Dakados, en Egypte. À l'âge de 11 ans, il avait totalement mémorisé le Coran et en 1916, il rejoint un Zagazig institution élémentaire. En 1923, il a obtenu son brevet élémentaire, de rejoindre l'établissement secondaire par la suite. Pendant ce temps, son intérêt pour la poésie et de la littérature a énormément augmenté et il a continué à être élu à la tête de l'Union des étudiants de l'institution en raison de sa popularité et son charisme.

Mutawalli toujours eu un fort désir de rester près de sa famille, pour les aider à travailler leur terre, mais son père a insisté pour qu'il assisterait à l'Université Al-Azhar . En 1937, il rejoint le Collège de la langue arabe et est devenu actif dans le mouvement nationaliste et le mouvement Al-Azhar, en participant à des rassemblements anti-coloniales et les réunions connexes.

Carrière

Après avoir obtenu son diplôme en 1940, il a continué à gagner son brevet d'enseignement en 1943. Plus tard, il est diplômé de l'institution religieuse de Tanta (ar | طنطا,), avant de passer à un autre à Zagazig et puis, finalement, à Alexandrie. En 1950, il s'installe à l'Arabie saoudite pour travailler comme professeur de Shari'a à l'Université de Ummul-Quraa . Cependant, en 1963, les relations diplomatiques entre l'Egypte et l'Arabie saoudite ont empiré et il est devenu impossible pour lui de retourner en Arabie. Au lieu de cela, il a pris le poste de directeur du bureau de l'Imam de Al-Azhar , Hasan al Ma'amoon . Plus tard, il s'est rendu à Algérie en tant que chef de l' Al-Azhar expédition, où il est resté pendant sept ans. Lors de son séjour en Algérie, la guerre de Juin 1967 a eu lieu et l'Egypte a subi des pertes énormes pour Israël .

Ironiquement, Ash-Sha'raawi 'loué' la défaite, en disant "L'Egypte n'a pas gagné la victoire tandis que les mains du communisme les entoure et leur religion reste incorruptible." Plus tard, il a obtenu de revenir enseigner à l' Université du Roi Abdul Aziz en Arabie Saoudite .

En Novembre 1976, le Mamdouh Salem , alors Premier ministre, a choisi les membres de son cabinet, parmi eux était Ash-Sha'raawi, nommé ministre des Habous jusqu'en Octobre 1978. Pendant ce temps, il a promulgué une loi qui a aidé à établir la première banque islamique en Egypte en 1979. [ 2 ] La banque, Faisal Islamic Bank , a été approuvé par l'Assemblée populaire pendant cette période.

En 1987, il a été choisi comme membre du Complexe de la langue arabe . En 1997, il se vantait de n'avoir lu aucun livre en dehors du Coran depuis 1943. Alsharawi a été l'hôte de la très populaire émission de télévision vendredi après-midi prédication Islam.

Le reflet de son influence était l'Egyptien Parlement répété blocage d'une législation permettant de transplantations d'organes opérations, après Alsharawi publié une Fatwa déclarer ces opérations haram (péché) (dans les organes de cas sont vendus et non pas seulement «donné») au motif que `homme ne sont pas propriétaires de leur corps `.

Famille

Ash-Sha'raawi s'est marié à un âge relativement jeune, le souhait de sa mère qui a également choisi une femme pour lui. Il conformé à la décision de sa mère et a eu trois garçons et deux filles. Les garçons ont été nommés Sami, Abdur Raheem et Ahmad, les filles, Fatima et Saalihah.

Mort

Le 4 Juin 1998, Ash-Sha'raawi mort avec peu de connaissances sur les détails entourant sa mort. Aurait plus d'un million de personnes en deuil emballés les rues du Caire dans un affichage de chagrin.

Télévision

En 2003, une série télévisée, Imam des Missionnaires , a été produit par la télévision égyptienne et diffusé sur des réseaux différents. La série a discuté de la vie de l'Ash-Sha'raawi en détail. La série a été en quatre parties. La première axée sur l'éducation du jeune Ash-Sha'raawi, le second, en tant que jeune adulte, le troisième, sur son poste de ministre et la dernière partie a porté sur les dernières années de sa vie.